Une reprise avec prise de conscience

Lundi 13 septembre 2021

Ce matin j’ai repris le chemin du travail.

Au petit déjeuner, j’avais la boule à l’estomac.

Une grande partie de la matinée, je me suis sentie hyper à fleur de peau.

Merci Saveria de m’avoir proposé d’aller à la pause avec toi.

Ça m’a fait un bien énorme 🍀.

Merci pour ton écoute bienveillante, ça m’a rassurée quant à ma décision de penser plus à moi.

Et surtout, merci 😍 de m’avoir partagé un bon conseil appris lors de ta formation en PNL.

En fin de compte, cette reprise s’est bien passée.

Cet après-midi 😊, je suis allée chez la coiffeuse 💇.

J’aime ♥ beaucoup ce salon de coiffure.

Les filles sont adorables.

En plus, lors du shampoing, le fauteuil m’offre un massage du dos vraiment agréable.

À chaque fois, c’est une coiffeuse différente avec un coup de ciseaux ✂ également différent.

J’aime ♥ les laisser me surprendre.

Avant de rentrer, je suis allée dire bonjour à Fabienne.

À cette occasion, j’ai découvert ce livre.

Ce matin, ma collègue m’en avait justement parlé.

Quel merveilleux hasard de la vie !

Merci Fabienne de me l’avoir offert.

Je me réjouis de le lire et de t’en parler.

Mardi 14 septembre 2021

Drôle de journée ☀️

Ce matin, j’ai eu congé.

J’ai dormi une grande partie de la matinée afin d’avoir suffisamment d’énergie pour travailler tout l’après-midi.

En fin de journée, j’ai eu le bonheur de recevoir mon thème astral établi par mon amie Sandrine.

Il correspond à mon jour et à mon heure de naissance.

Quel beau cadeau !

Son travail de recherche est vraiment magnifique.

Je vais le partager dans un prochain article et ainsi le garder précieusement.

http://www.sandmayer.com

Merci ma chérie ☀️ tu es un ange 😇 dans ma vie.

Au vu de toutes ces nouvelles informations, l’an prochain s’annonce vraiment pas mal.

Mercredi 15 septembre 2021

Longue, très longue journée ☀️ à la réception.

Ce premier pas en solo s’est bien passé, si ce n’est la longueur de la journée qui me laisse au bout du rouleau.

Depuis plus de 30 ans, je travaille uniquement le matin.

Admettre qu’il m’était impossible de travailler des journées entières, c’était également admettre que je devais renoncer à toute une partie de ma vie.

J’ai toujours essayé de m’adapter à chaque événement de ma vie.

Après mon apprentissage, j’ai commencé à m’endormir sur ma place de travail.

Alors, j’ai choisi de travailler à 80 %.

Du jour au lendemain, ma vie s’est améliorée.

Seulement, j’étais toujours fatiguée et les dépressions se succédaient.

Il y a 21 ans, j’ai eu l’occasion de travailler à 50 %.

En plus de sauver ma santé, ça m’a permis de découvrir une nouvelle façon de vivre.

Je travaille le matin.

Je me repose l’après-midi.

C’est un équilibre qui me va parfaitement.

Aujourd’hui, je suis fière de ma vie.

Seulement, je n’ai pas vraiment fait le deuil d’une certaine « vie normale ».

1. En travaillant à 50 %, j’aurai pu prétendre à une indemnité compensatoire pour le 50 % restant.

Seulement, je n’ai jamais voulu me voir comme une personne malade.

2. À la place, j’ai fait le choix de vivre plus simplement.

Grâce à mon amoureux 🧡, j’y suis bien arrivée.

3. J’ai retrouvé ma santé.

J’ai réussi à arrêter les médicaments.

À travers des siestes quotidiennes, j’ai retrouvé mon énergie ⚡.

4. Seulement, malgré toute ma vigilance, l’influence insistante du monde extérieur gagnait du terrain.

Autour de moi, j’entendais toujours les mêmes remarques :

« Ce n’est pas une vie de vivre ainsi. »

« Fais des efforts. »

« Secoue toi, c’est une question de volonté. »

Alors, pour être acceptée, j’ai renoncé à m’écouter.

Je me suis forcée à être « normale ».

Je me suis forcée à rendre visite aux personnes aimées.

J’ai effectué du bénévolat.

Je me suis inscrite à des cours.

Pour un temps, toutes ces nouveautés m’ont données des ailes.

Seulement, à force de tirer sur la corde, la pression est revenue et avec elle, la dépression.

5. Il m’aura fallu subir un burn out, la distance sociale, due au covid, et ma thérapie avec Roland pour prendre conscience de ce dont j’ai réellement besoin.

6. Dorénavant, mon chemin sera d’accepter cette réalité avec honnêteté.

Accepter que le travail à la réception, même s’il me plaît énormément, n’est peut-être pas fait pour moi.

J’ai cru que la luminothéraphie suffirait à me maintenir à flot.

Mais, si faire trois journées complètes signifie devoir dormir 😴 trois jours pour récupérer, ce n’est pas ma vision de l’avenir.

Waouh !

Pas facile d’admettre que ma réussite est due au repos que je m’accorde.

Pas facile d’avouer que mon chemin est différent de la majorité du monde.

Ce soir, je suis heureuse d’avoir eu le courage de regarder la réalité en face.

Jeudi 16 septembre 2021

Journée de congé pour compenser celle de hier.

Je me suis levée pour prendre mon petit déjeuner.

Puis, je suis retournée me coucher 🌇 jusqu’au repas de midi.

Chouette journée de congé !

Si mon avenir se résume à ça, je renonce direct.

Après avoir mangé, accablée de fatigue, j’ai commencé à pleurer.

Pleurer 😢 sur cette vie que j’aurai aimée différente.

Pleurer sur un travail qui me va comme un gant mais que je vais peut-être devoir refuser parce que mon corps ne tiendra pas la distance.

Pleurer pour faire tomber la pression et accepter la réalité.

Merci mon amour 😍 d’avoir entendu ma souffrance.

Merci de m’avoir dit ces mots :

« Tu vis différemment des autres mais au milieu de cette différence, tu as trouvé ton équilibre. »

C’est tellement ça 😇 !

Je travaille le matin.

Je fais une sieste réparatrice en début d’après-midi.

Et ensuite, je suis rechargée pour terminer ma journée en beauté.

Merci Eléonore d’avoir senti mon besoin de réconfort.

Merci pour tes mots et ta confiance en des jours meilleurs.

À travers mes remises en question, peut-être que ça te donnera également envie de faire des changements 🌄 dans ta vie.

Tout à coup, j’ai eu envie d’aller prendre l’air.

Seulement, il me fallait un but.

De penser à Fabienne, ça m’a donné le courage de sortir du lit.

Arrivée sur la parking, à l’idée d’y aller à pieds 👣, j’avais les larmes 😢 aux yeux.

Je n’avais même pas la force de faire cinq minutes à pieds 👣.

Je suis allée en voiture 🚙.

Merci Fabienne pour ton accueil, pour ta gentillesse 💋 et pour ton soutien.

Maintenant, je sais exactement ce qu’il me reste à faire.

Je ne vais pas renoncer.

Je vais être honnête avec ma responsable.

Je veux bien essayer de continuer.

Seulement, sur la durée, je n’ai aucune garantie…

Il est 17h57.

Je suis toujours dans le lit.

Je n’ai aucune envie si ce n’est de manger du chocolat 🍫.

Demain, ça ira mieux ❤️.

7 commentaires

  1. Nicole, je suis comme toi et comme des milliers de personnes, incapable de travailler à temps plein. C’est un rythme qui m’épuise, me rend malade et très nerveuse. Je ne me sens pas anormale du tout. Je me sentirai anormale si je m’obligerais à travailler à temps plein au détriment de mon bien être émotionnel et physique. Je serai folle même. Donc si être soi, c’est être anormal, je souhaite à la terre entière d’être anormale.
    Et si malgré mon témoignage, tu te sens différente et que ça te pèse, dis toi qu’être différente est un atout formidable… Combien de gens sont malheureux d’être monsieur et madame tout le monde, et de ce fait, de se fondre dans la masse. Quelle tristesse. De mon côté je bénie le ciel d’être différente. Aux personnes qui te disent que ce n’est pas une vie de vivre ainsi, déjà ce n’est que leur point de vue… Et en effet ce n’est pas une vie parmi tant d’autres, c’est TA vie, et ta vie t’appartient. De ce fait tu l’as mene comme bon te semble, n’en déplaise à ceux et celles qui n’ont pas la vie qu’ils auraient aimé avoir. Ceci, n’est absolument pas ton problème. A chacun son chemin.
    Je t’embrasse très fort

    Ps je suis remontée cette semaine.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ma Sandrine chérie ☀️ à chacun de tes témoignages, je me sens connectée avec toi.

      Je te remercie de me parler de toi, de me parler de moi. Je me sens moins seule et surtout, j’apprends à m’aimer et à m’accepter.

      Tes mots me touchent. Ils me motivent à m’accrocher et à faire confiance à mes ressentis.

      Depuis que je te connais ainsi que Marie, je me sens comprise. Vous êtes des anges gardiens dans ma vie.

      Ce soir, Yves m’a dit qu’il me comprends tellement bien parce que lui est pareil. À la seule différence, il n’est pas sous médicaments mais il a 4 ans de plus 🤣.

      Par contre, comme moi, il pense avoir encore des séquelles du covid qu’il a eu en même temps que moi. Il traîne également une grosse fatigue.

      C’est incroyable parce que c’est la première fois qu’il me le dit. Peut-être que le fait que je libère ma parole, ça libère la sienne aussi.

      Ce soir, malgré la tristesse et la fatigue, je me suis sentie proche de lui comme jamais. Un peu, comme si à travers son témoignage, je comprends mieux mes difficultés. Comme si, je le vois vraiment aussi pas si solide mais quand même fragile.

      Wouah, ça a vraiment été une drôle de journée.

      Douce nuit, de beaux rêves et merci de faire partie de ma vie. Bisous bisous 🥰

      J'aime

      1. Il n’y a pas meilleure teraphie que le couple pour apprendre à se connaître à travers le regard ( miroir) de l’autre.

        Pour ta fatigue, as tu essayé de faire une cure de spiruline ? Sur moi ça fait des merveilles.

        Douce nuits et de gros bisous ♥️♥️

        Aimé par 1 personne

  2. Je crois que nous vivons tous des vies différentes. Y a t’il une norme à suivre Nicole ? Ou ne devons nous pas avant tout nous écouter comment tu le dis souvent ?
    Tu as pu mettre des mots sur ton mal être et ta fatigue. Nous ne sommes pas tous faits pareils. Il n’y a pas mieux ou moins bien.
    Rien ne sert d’aller trop loin au risque de se mettre en danger et de souffrir inutilement.

    Tu es celle qui compte dans ta vie. Quant aux deuils ils sont inévitables même pour des choses qui coulent de source.

    Ceux qui jugent ne sont ni dans ton corps ni dans ta vie.
    Sois plutôt fière de ce chemin parcouru, de tout ce que tu as surmonté et de tout ce que tu as pu vivre avec sérénité aussi en te posant les bonnes questions et en accueillant les mains tendues.

    Je t’embrasse fort

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci du fond du cœur 😍 pour tes mots plein de sincérité et de sagesse.

      Tu as raison, totalement et entièrement.

      Maintenant, j’arrive de mieux en mieux à m’en foutre du regard des autres.

      Ce soir, je suis épuisée. Je sais que demain est un autre jour. Par contre, cette fatigue, quoi que je fasse, est toujours présente.

      Parfois, j’ai le sentiment que le covid m’a encore plus affaiblie.

      Ça fait plus d’un an et je n’ai plus la même énergie, plus d’endurance et le souffle court.

      C’est peut-être ce qui est appelé le covid long.

      Alors, même si c’est un crève coeur, je vais continuer à m’écouter et me contenter d’une seule activité.

      Ma santé avant tout.

      Merci de faire partie de ma vie, à travers tes mots et tes attentions.

      Gros bisous et à bientôt 🥰

      J'aime

  3. Coucou comme ça m à fait de la peine de te voir si triste pour ton nouveau job mais tu sais tellement bien t écouter que tu feras le bon choix ,ta santé c est l important le regard des autres c est insignifiant fais toi confiance écoute toi je pense fort à toi et t envoie plein de câlinous

    Aimé par 2 personnes

    1. Hello ma chérie,

      Oui, j’ai des hauts et des bas. Mais aujourd’hui, je me sens mieux. J’ai pu discuter avec la responsable qui est vraiment une belle âme.

      Je vais l’expliquer dans un prochain article.

      Merci pour ton gentil message. Ça me touche sincèrement. Bel après-midi et à bientôt 🥰

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s